Matière et technique

Calcaire coquillier comportant d’importantes inclusions de nummulites.

Etat de conservation

La pierre est en mauvais état de conservation, altérée et pulvérulente. L’humidité est probablement à l’origine de ces altérations et de la migration des sels. Le revers est bombé, il n’a pas été aplani. Des traces d’ocre rouge ont pu être identifiées.

Restauration

Campagne de dépoussiérage léger au pinceau doux et de consolidation provisoire, par facing à l’aide de papier japon et de Culminal MC3000® à 1% dans un mélange d’eau et d’éthanol (40/60), réalisée en novembre 2000.
 
Campagne de restauration en 2007 conduite par Sophie Joigneau et Marie Louis. Dépoussiérée au pinceau doux et à l’aspirateur, la pierre a ensuite été consolidée à l’aide de silicate d’éthyle, l’Estel 1000®. Le nettoyage de la pierre a été effectué au Laser ARTlight® (hormis le revers). Le relief étant conservée dans une atmosphère stable, le dessalement, qui représente un risque, n’a pas été envisagé. Les sels cristallisés forment toujours une croûte très importante. Les coulures grises, au revers, ont été éliminées mécaniquement au scalpel. 
 
< Retour à la collection