Alabastron

Méditerranée orientale (?)

Ier millénaire avant J.-C.

[voir chronologie]

Albâtre égyptien.

H. 9,2 CM : D. col : 3 CM : D. ouverture : 1,3 CM : D. max de la panse : 3,9 CM : P. 8,8 CM

Co. 2768

Commentaire

Etat de conservation

Un éclat sur le bord de la collerette.
L’extérieur du vase est légèrement érodé. Les anses sont arasées.

Description

Petit alabastron en albâtre égyptien translucide, de couleur blanc crème, homogène.
De forme habituelle, avec un col muni d’une collerette large, légèrement arrondie sur le dessus, de 5 mm. d’épaisseur. Le haut de la panse est orné de deux petits tenons en forme d’oreille.
La base est légèrement arrondie, le vase n’est pas très stable debout.


A l’intérieur du vase, sur un papier plié, est écrit « 335 » au graphite.


Cet alabastron est tout à fait similaire au vase Co. 2670. Un autre exemple est actuellement conservé au British Museum de Londres, au département des Antiquités Grecques et Romaines (1894,1101.245) (avec bibliographie). Il a été découvert à la fin du XIXe siècle dans une tombe sur le site d’Amathonte à Chypre, et est daté de 600 à 50 avant J.-C.
Un alabastre de forme semblable, dont la provenance est inconnue, se trouve au musée de Liverpool (M13766). Il est réalisé dans une pierre rubanée particulièrement remarquable.

Inscription

Anépigraphe.

Historique

 


Acquis par Rodin entre 1893 et 1913.

 

Donation Rodin à l'État français 1916.

 

< Retour à la collection