Alabastron

Méditerranée orientale (?)

Ier millénaire avant J.-C. (?)

[voir chronologie]

Albâtre gypseux (?)

H. 7,3 CM : D. ouverture : 1,7 CM : D. panse : 2,6 CM : P. 6,8 CM

Co. 2806

Commentaire

Etat de conservation

Le col est perdu. Un tenon est arasé. Deux fissures, une sur la panse, une qui descend verticalement depuis l’ouverture.
La surface extérieure est légèrement érodée.

Description

Petit alabastron en albâtre gypseux (?) translucide, de couleur blanc crème, finement veiné de gris.
De forme allongée, il est muni de deux petits tenons en forme d’oreille sur la panse.
L’ouverture n’étant pas cassée, le vase devait très probablement à l’origine être pourvu d’un col amovible.
Le fond est arrondi, le vase ne tient pas debout.


A l’intérieur du vase se trouve un papier plié qui porte l’inscription « aE 454 » au graphite.


Co. 2806 est un alabastre de forme standard, dont la provenance et la datation sont difficiles à préciser. Le musée Rodin en conserve d’autres exemples. Certains sont complets (Co. 2373 et Co. 2446), d’autres sans col (Co. 3028 et Co. 3097 par exemple). Deux cols à collerette isolés sont également présents dans la collection (Co. 6356 et Co. 6359).


A l’origine, ce vase était probablement muni d’un col amovible, comme Co. 2373 et Co. 2446. La fabrication du col dans une pièce séparée permettait sans doute de faciliter le forage du vase. Le col à tube cylindrique et collerette large devait fournir une ouverture étroite adaptée à la conservation et à l’application sur la peau de l’huile contenue dans le récipient.

Inscription

Anépigraphe.

Historique

 


Acquis par Rodin entre 1893 et 1913.

 

Donation Rodin à l'État français 1916.

 

< Retour à la collection