Vase canope avec bouchon à tête de singe

Égypte > Provenance inconnue.

Basse Époque

[voir chronologie].

Albâtre (vase et bouchon).

H. totale : 32 CM ; Pds total : 6,5 kg ; Couvercle : H. 10,2 CM ; D. max. 12,2 CM ; D. tenon : 7,8 CM ; Vase : H. 22,9 CM ; D. haut : 11,2 CM ; D. ouverture : 7,8 CM ; D. max. 14 CM ; D. base : 8 CM ; P. 19,7 CM

Co. 5894

Comment

State of preservation

Bon. Un éclat et des épaufrures marquent la base du vase. La base du couvercle présente également quelques épaufrures.

Description

Vase canope et bouchon sont en albâtre de couleur jaune crème. Des veines blanches sont visibles horizontalement sur le pourtour du vase, alors que la couleur du bouchon est relativement homogène. Aucune trace de couleur n’est visible.

 

Le vase est de forme ovale, à parois courbes et épaule non marquée. La base et l’ouverture sont planes.

Aucun contenu n’est observé. Des traces de colle laissées par d’anciennes étiquettes sont visibles à l’intérieur, en haut du vase.

 

Le bouchon, sommairement taillé, représente une tête de babouin cynocéphale, reconnaissable à sa tête large et son museau allongé. Seuls les contours des yeux et un simple trait pour la bouche sont gravés dans l’albâtre. Au-dessous, un décochement forme un tenon permettant l’emboîtement du bouchon sur le vase.

 

Le vase et le bouchon s’emboîtent correctement. Le matériau et la facture similaires des deux éléments permettent de supposer qu’ils sont effectivement associés. Néanmoins, on remarque que la base du bouchon dépasse de l’ouverture d’environ 0,5 cm.

 

La tête de babouin cynocéphale est généralement associée à Hâpy, génie funéraire chargé de protéger les poumons du défunt. La collection du musée Rodin comporte un autre vase canope en albâtre dont la facture rappelle fortement celle de Co. 5894. Il s’agit de Co. 3079, daté de la Basse Époque (XXVIe dynastie ou plus tard) grâce au style de la pièce et à l’inscription. Pour des parallèles à Co. 5894, voir par exemple les canopes conservés à Bruxelles, E. 5891 et E. 5896, datés de la XXVIe dynastie. Ils ont en commun avec Co. 3079 la forme allongée du vase et l’aspect émoussé de la tête de singe, dont seuls les yeux sont détaillés.

Un ensemble de quatre canopes avec bouchons, inscrits au nom de Psammétique, est au musée du Caire (REISNER 1967, p. 88-92 et pl. XVIII, CG 4126-9).

Inscription

Anépigraphe.

Historic

Acquis par Rodin entre 1893 et 1913.

 

Boreux 1913 : Meudon, pavillon de l'Alma, vitrine 17, 475 Petit canope anépigraphe à tête de cynocéphale. Albâtre. Haut. 32 cent. Estimé cinquante francs.

 

Donation Rodin à l'Etat français en 1916.

Historic comment

Le vase était exposé en 1913 dans une vitrine du pavillon de l'Alma à Meudon.

< Back to collection